Logements anciens: record des transactions en France en 2011 mais chute brutale en 2012

 

AFP / 05.04.2012

Après avoir enregistré un record absolu en 2011, le nombre de transactions de logements anciens devrait connaître une chute de 15% à 20% en 2012 en raison de la crise économique, de la hausse de la fiscalité sur les plus-values et d’un moindre recours des Français au crédit immobilier.

Le nombre de transactions de logements anciens en France a battu, avec un total de 858.200, un record absolu en 2011 avec une hausse de 9% par rapport à 2010, mais devrait enregistrer une chute comprise entre 15% et 20% en 2012, ont annoncé jeudi les notaires de France lors d’une conférence de presse.

Le précédent record, sur les 12 derniers mois étudiés, était de 837.000 à la mi-2006. La province a enregistré 710.000 transactions, un record, et 148.200 en Ile-de-France. Un chiffre en baisse de 8% pour la région capitale, loin des 167.400 de 2005, année record.

La principale raison de ce record, alors que paradoxalement les prix continuaient de s’envoler, a résidé dans la volonté de nombreux propriétaires de vendre: ils prévoient l’alourdissement de la fiscalité des plus-values immobilières, intervenue début février, sur les résidences secondaires et les logements mis en location.

Mais l’année 2012 devrait enregistrer, avec un total compris entre 700.000 et 740.000 transactions dans l’ancien, une chute de 15% à 20%, a prédit Me Pierre Bazaille, président du marché immobilier des notaires.

D’autant que le crédit immobilier, aussi bien dans l’ancien que dans le neuf, vit un début d’année apocalyptique avec des montants en chute libre, comme l’ont confirmé mardi les chiffres publiés par Crédit Logement et la Banque de France.

Selon la Banque de France, le montant des crédits à l’habitat accordés en février a été le plus faible depuis 32 mois, affichant une baisse de 41% par rapport à janvier et de 49% par rapport à février 2011.

Il y a moins d’acquéreurs sauf dans les villes dynamiques. Ailleurs on est vraiment à la peine, souligne Me Bazaille. A Paris, c’est pas la grande folie. Les vendeurs sont dans une phase d’attentisme, confirme Me Thierry Delesalle.

Faible baisse des prix en 2012

Aussi les prix ne baissent pas tellement. Pour la fin du premier semestre 2012, les notaires tablent seulement sur une baisse de 3% en province et de 5% à Paris où les prix ont flambé de 14,7% en 2011.

Sur l’ensemble de la France les prix des appartements anciens ont progressé de 6,5% en 2011 mais de près de 9% à Lyon et Bordeaux. Pour les maisons, la hausse est plus marquée en Ile-de-France (+5,7%) qu’en province (+1,3%).

La difficulté concernant le logement est que la pénurie, que l’on constate tout particulièrement en Ile-de-France, est liée à un défaut de construction, que l’on n’a pas su résoudre depuis 20 ans. En fait, on construit deux fois moins qu’il ne le faudrait d’après les objectifs gouvernementaux, souligne Me Christian Lefebvre, président de la Chambre des notaires de Paris.

Aussi les notaires font deux propositions principales aux candidats à l’élection présidentielle, selon Me Frédéric Roussel, chargé des affaires immobilières au Conseil supérieur du notaire.

Tout d’abord une baisse sensible des droits de mutation, souvent appelés abusivement frais de notaire mais qui profitent essentiellement aux collectivités locales, pour les primo-accédants, ceux qui achètent leur résidence principale pour la première fois. Ce qui serait compensé par une augmentation légère pour tous les autres propriétaires.

Et un morataire de deux ans sur les plus-values des terrains constructibles pour provoquer un choc foncier afin de mettre rapidement sur le marché de nombreux logements neufs.

A propos L'équipe Joptimiz.com

Nous sommes une équipe de fiscalites spécialisée dans la fiscalité du patrimoine.
Nous avons créé www.joptimiz.com en 2006 pour répondre aux questions fiscales et patrimoniales de nos clients internautes (réponse en ligne sous 48h ouvrées).

Ce contenu a été publié dans Prix de l'immobilier, Revue de presse / AFP. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire