Pourquoi ne pas investir dans des parkings ?

Vous souhaitez diversifier votre patrimoine ? Pourquoi ne pas investir dans des places de parkings ? Pour investir efficacement dans une place de parking, il est important de faire les bons choix en prenant en compte plusieurs critères qui détermineront la performance de votre investissement.

La localisation

Il est important de de faire attention au potentiel locatif. Il est conseillé de choisir un secteur où il manque cruellement de places de parking, de préférence à proximité de résidences, bureaux, commerces …

Pour un parking sous-terrain, il est préférable de choisir les places situées au 1er sous-sol et celles proches des issues (escaliers ou ascenseurs).

Choisissiez également plutôt les parking avec prestations (sécurisation du parking par vidéosurveillance, boxe fermé, etc.). Enfin, faites attention à la taille et à la hauteur sous plafond du stationnement.

Quel bail à signer ?

Le parking n’obéit pas à la loi du 6 juillet 1989 tendant à améliorer les rapports locatifs. Vous pouvez donc louer librement. Pour sécuriser la transaction, mieux vaut quand même signer un écrit avec les futurs locataires. Vous y indiquerez le montant du loyer, le dépôt de garantie, la durée du bail. Chacun peut donner congé librement à chaque échéance du bail et sans motif.

Ils sont imposables dans la catégorie des revenus fonciers lorsqu’ils ne s’accompagnent d’aucun service ou d’aucune prestation autre que le simple gardiennage. Si vos revenus fonciers bruts sont inférieurs à 15.000 € par an, vous pouvez bénéficier du régime d’imposition simplifié dit « micro-foncier ». Dans le cas contraire, c’est le régime réel d’imposition qui s’applique.Les loyers

Les frais de mutation

Ils sont souvent très lourds pour l’acquéreur. Les émoluments notariés étant dégressifs, ils sont proportionnellement plus importants pour des petits prix que pour des sommes élevées.

Les charges de copropriété

En tant que propriétaire, vous êtes tenu d’assister aux assemblées générales et de payer vos charges.

La taxe d’habitation

Les garages sont imposables aux taxes s’ils constituent une dépendance de l’habitation. Si les garages se trouvent à une adresse différente, ils ne sont pas imposables à condition qu’ils se trouvent à plus d’un kilomètre de l’habitation.

Et l’ISF ?

La valeur des places de parking est à inclure dans la base taxable à l’ISF.

Les propriétaires d’un important patrimoine immobilier qui consacrent leur temps à sa gestion ne sont pas considérés comme des professionnels. Les immeubles qu’ils détiennent ne sont pas des biens professionnels exonérés d’ISF. Ainsi, par exemple, le régime exonératoire est refusé à un loueur de places de parkings.

Seuls les biens nécessaires à l’exercice d’une profession, notamment commerciale, peuvent être considérés comme des biens professionnels.

A propos L'équipe Joptimiz.com

Nous sommes une équipe de fiscalites spécialisée dans la fiscalité du patrimoine.
Nous avons créé www.joptimiz.com en 2006 pour répondre aux questions fiscales et patrimoniales de nos clients internautes (réponse en ligne sous 48h ouvrées).

Ce contenu a été publié dans Fiscalité, Investissement. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.